Une question, un conseil ?

Les 3 points clés de la réforme des services à domicile !

L'impact des repas en décalé sur la santé

Mais aussi le physique :

Le cahier des charges correspondant à la réforme a été publié le 13 juillet 2023 ! Tous les services à domicile ont dorénavant jusqu’à 2025 pour se mettre en norme !  En attendant nous en profitons pour vous présenter les points clés de la réforme et ce qui impactera le quotidien des personnes ayant besoin d’un accompagnement.

 

1. La création d’une catégorie unique des services du secteur du domicile

Pourquoi ? 

L’offre des services à domicile est fragmentée et peu lisible. Les personnes dépendantes et leurs familles doivent passer par diverses démarches complexes afin d’obtenir les aides qu’ils leurs sont dues. Sans oublier que les familles doivent coordonner elles-mêmes les différents services nécessaires.

Par exemple, si Monsieur Dupont a besoin d’une aide à domicile et d’une infirmière : il devra faire plusieurs démarches. Une pour trouver un service d’aides à domicile et une autre pour trouver un service de soins infirmiers.

La solution ? 

L’État propose un nouveau modèle de service autonomie à domicile, en regroupant les différents services dans une seule catégorie. Ce modèle s’appuie sur l’expérimentation des services polyvalents d’aide et de soins à domicile intégrés dont les enseignements ont été très positifs.

2. La refonte du modèle de financement des activités d’aide et d’accompagnement

Pourquoi ? 

Le secteur de l’aide à domicile souffre d’un sous-financement critique avec de fortes disparités entre les départements.

La solution ? 

Changer le modèle de financement des activités d’aide et d’accompagnement en mettant en place une tarification forfaitaire tenant compte du besoin en soins et du niveau de perte d’autonomie des usagers.

Cette réforme vise à permettre les services d’aide et de soins à domicile d’accompagner de manière plus effective les personnes âgées ou en situation de handicap dont l’état de santé nécessite des soins importants et ayant un niveau de dépendance élevé.

3. Reconfiguration du secteur des services à domicile

Pourquoi ?

L’État souhaite remplacer les SAAD, les SSIAD et les SPASAD afin qu’il n’existe plus que deux catégories de services d’autonomie à domicile.

  • Ceux qui font de l’aide et du soin
  • Ceux qui font de l’aide

Cela nous ramène au premier point clé.

Suivez nous sur les réseaux pour ne pas louper une miette de notre actualité !

Sur le même sujet

Conseils
Qu’est-ce que la maltraitance envers les personnes âgées ?

La maltraitance des personnes âgées, à domicile ou en maisons de retraite, touche près de 600 000 profils, soit 5 % des plus de 65 ans et 15 % des plus de 75 ans. Il est cruciale de connaitre les signes pour protéger les personnes accompagnées.

CANICULE : 7 conseils pour protéger les personnes âgées des fortes chaleurs !

L’impact des repas en décalé sur la santé Mais aussi le physique : L’été approche à grands pas et les variations de températures, pouvant atteindre des sommets à plus de 30 degrés, se font déjà ressentir en Alsace ! Durant ces périodes d’intenses chaleurs, il est crucial de prendre soin des personnes âgées, particulièrement vulnérables. Mais pourquoi et comment ? Cet article vous dévoilera les risques encourus par les personnes âgées lors de fortes chaleurs ainsi que 7 conseils simples à suivre pour assurer leur sécurité en extérieur comme à leur domicile. Il existe deux principaux risques pour les personnes âgées lors des fortes chaleurs : LES COUPS DE CHALEUR Qu’est-ce que c’est ? Un coup de chaleur, également appelé hyperthermie, se produit lorsque votre corps surchauffe en raison d’une exposition prolongée à des températures élevées ou d’un effort physique intense par temps chaud. Il survient lorsque votre corps n’arrive

Ensemble faisons la différence